Spécial Vins d'été - Bourgogne

VIDÉO. L'aligoté a gagné en qualité. Mention spéciale pour le cépage des bouzerons, de la Côte chalonnaise.

Le Point: Vin, 4 juillet 2019

À côté des vins à base de chardonnay, qui représentent l’essentiel de la production régionale en blanc, on trouve en Bourgogne des vins issus du cépage aligoté qui représentent à peine plus de 5 % des volumes. Ils sont bien connus au travers de l’appellation bourgogne-aligoté, qui, associée à la crème de cassis, a donné naissance au kir à une époque peu glorieuse de sa qualité. Aujourd’hui très bon, c’est nature que l’aligoté constitue le vin d’apéritif par excellence. Mais l’aligoté est également le cépage des bouzerons, que nous mettons en avant cette année, appellation village de la Côte chalonnaise. Ces blancs frais et minéraux aux notes de fleurs blanches, de noisette fraîche et d’agrumes se marient parfaitement au caractère salin et à la force iodée des huîtres, tranchent avec le gras d’un vrai tarama et soulignent la finesse des crustacés grillés. A l’apéritif, ils sont parfaits avec les traditionnelles gougères et en fin de repas sur les fromages de chèvre frais ou un peu crémeux